top of page

 LES FONDATRICES

L'HISTOIRE D'ADE - D’UNE IDÉE À UNE CRÉATION

 

La cofondatrice Catherine (ci-dessus à droite) et la cofondatrice Joanna (ci-dessus à gauche) à l'exposition d'art des étudiants de l'ADE.

L'idée d'ADE est née il y a plus de 20 ans lorsque notre famille a appris que notre frère et fils Nicholas était atteint d'un trouble du spectre autistique, un trouble du développement qui affecte les fonctions sociales, cognitives et communicatives du cerveau. Au moment du diagnostic, Catherine (mère de Nicholas et fondatrice d'ADE) a appris qu'une intervention précoce et des services de haute qualité étaient essentiels au bon développement de son fils.

Les médecins ont orienté Catherine vers des services financés par le gouvernement, qui offraient un choix limité de thérapies et un temps d'attente de 2 à 3 ans avant de pouvoir bénéficier de quelque service que ce soit. Catherine a choisi d'offrir à Nicholas des services thérapeutiques privés immédiatement disponibles, plutôt que de mettre son sort entre les mains du système public. Cette option était coûteuse et nécessitait beaucoup de temps et de coordination pour se rendre à des rendez-vous hebdomadaires avec des spécialistes, à des heures et dans des lieux différents à travers la ville.

Cependant, cet investissement fut essentiel pour offrir à Nicholas une chance de mener une vie indépendante et de qualité. Catherine, mère monoparentale à l'époque, a dû faire preuve de créativité et d'ingéniosité pour s'adapter au nouvel horaire de thérapie de son fils, en modifiant son parcours professionnel et en devenant entrepreneuse afin de maîtriser son temps et ses ressources financières. Aujourd'hui, près de 20 ans plus tard, de nombreuses familles sont toujours confrontées aux mêmes difficultés : accessibilité limitée, services coûteux et cauchemar logistique.

 

Après avoir rencontré tant de familles confrontées aux mêmes difficultés, Catherine s'est engagée à changer le discours en contribuant à trouver une solution à cette situation. Les fondatrices d'ADE, Catherine Margonis et sa fille Joanna Colida, se sont donné pour mission de défendre les personnes les plus vulnérables, en particulier les enfants autistes et ceux ayant des besoins particuliers. Grâce à l'expérience de Catherine et à l'expérience professionnelle de Joanna, les fondatrices ont créé un espace sûr où les enfants peuvent bénéficier de services de thérapie préscolaire et de développement de l'enfant de haute qualité, accessibles et intégrés.

CDC96A6D-B7B1-4A7F-9D07-25041E704D4C 3.J

UNE HISTOIRE DE FAMILLE ET DE PERSÉVÉRANCE 

Nicholas (à gauche), sa sœur et ses frères

L'histoire de vie épanouie de Nicholas révèle l'importance du dévouement, de la persévérance et de l'ingéniosité d'une famille. Au moment de son diagnostic, les médecins et les professionnels ont prédit que Nicholas ne parlerait jamais, n’obtiendrait jamais de reconnaissance académique et ne pourrait pas mener une vie professionnelle. Aujourd'hui, Nicholas fait preuve d'indépendance en tant qu'adulte en travaillant comme un employé apprécié, en menant une vie sociale active, en aspirant à poursuivre ses études et à apprendre à conduire une voiture.

bottom of page